Jetm2013 – JetmRIO – Jetm2014

Après une première semaine de « farniente commeà la maison » sur l’île de Floripa, nous avons repris la route pour Rio de Janeiro (prononcer « hiou de janeïro »), 18 heures de bus plus loin, mais pour nous, ça a duré 22 heures… Avec 4 heures de bonus bloqués au milieu de l’autoroute !

Autant dire que nous sommes arrivés éclatés, mais pas question de nous reposer, nous étions à Rio ! Première étape pour nous requinquer, une bonne platrée de bacalao, avant d’aller admirer la ville en haut du Corcovado du Christ Rédempteur.

C’est à ce moment que nous nous sommes rendus compte que nous étions en très haute saison, 4 jours avant le nouvel an et en plein milieu des grandes vacances des Brésiliens ! Alors, comme nous ne voulions pas poireauter 3 heures avant le prochain train, nous avons décidé de monter à pied !

Arrivés au sommet, la vue est spectaculaire avec ses pics, ses plages, ses gratte-ciels entrecoupés de jungle et ses lieux mythiques (le pain de sucre, la plage de Copacabana, la baie de Guanabara…), Rio est de loin, notre ville préférée du voyage !

Comme on galérait un peu pour redescendre, pas de place dans le train, pas de bus ni de taxis et la fatigue qui commençait à se faire sentir, nous avons fait du stop. Un couple de Brésiliens super sympa (encore…), nous a pris et ils ont même fait un détour pour nous déposer devant notre hôtel ! A notre retour, on fera plus d’efforts avec les touristes en France ! 🙂

Le soir, nous sommes sortis dans le quartier animé de Lapa, les 3 caïpirinhas après une année presque sans alcool ont fait leur effet ! Le lendemain, sur les conseils de voyageurs, nous avons expérimenté le « Rio Free Tour », un bon plan ! Une visite gratuite du centre de Rio faite en anglais par une jeune « carioca » (les habitants de Rio).

Le centre historique est défiguré par des buildings des années 60 mais avec un guide, nous avons pu y voir les traces du passé colonial et nous imprégner de l’histoire de la ville.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En 10 minutes de métro, nous avons traversé Rio pour découvrir la mythique plage de Copacabana et nous n’avons pas étés déçus ! Wouaw ! 4,5 km de foule sur le sable et dans l’eau ! Et dire que la plage d’Ipanema de l’autre côté est presque aussi grande… Pour une fois la foule ne nous dérangeait pas ! L’eau était rafraîchissante mais il n’y avait pas de vagues ! Et donc pas de surfeurs, grosse déception pour Elise… Par contre, les maillots brésiliens et les mecs musclés étaient bien présents ! Il y en a pour tous les goûts… Interdit aux – de 18 ans !

-18ans

Pour finir la journée en beauté, nous avons arpenté la plage de Copacabana jusqu’à la pointe d’Arpoador pour admirer (avec quelques milliers de personnes), le fameux coucher de soleil (nuageux) sur la plage d’Ipanema.

Autre chose que nous avons adoré à Rio, c’est la jungle qui pénètre au cœur de la ville. Pour monter sur le Pão de Açúcar (pain de sucre), nous sommes partis de notre hôtel de Botafogo à pied et avons gravi le Morro de Urca (premier tronçon du téléphérique), une jolie balade dans la jungle en compagnie de ses habitants, les « singes à moustaches sur les oreilles ».

Arrivés au sommet, grosse déception, on ne pouvait pas prendre de billets pour le deuxième tronçon vers le Pão de Açúcarcar nous étions en haute saison, il fallait tout redescendre et faire la queue 2 heures! La poisse ! Alors, après quelques hésitations, nous avons tenté le tout pour le tout et nous avons trouvé la faille : un accès direct à la cabine, sans file d’attente et sans contrôle des billets! Ni vus ni connus, nous sommes passés ! Ouf !

Une vue à couper le souffle sur les plages, les buildings, les pics montagneux et les favelas accrochées aux pentes abruptes.

Nous sommes redescendus en prétendant avoir jeté nos billets à la poubelle et nous avons plongé avec délice dans l’eau fraîche de Praia Vermelha, située au pied du pain de sucre.

Comme nous avions très envie de visiter une favela mais que nous ne pouvions envisager d’y aller avec un guide, nous avons choisi une des « communautés » les plus tranquilles et nous sommes aventurés sur le Morro de Cantagalo, la montagne qui s’élève juste derrière la plage de Copacabana.

Au début nous ne nous sentions pas très à l’aise, nous n’osions pas sortir notre appareil photo… Mais après quelques minutes, nous nous sommes détendus car les habitants (tous blacks) étaient paisibles et l’ambiance nous faisait penser à un village avec des maisons branlantes empilées les unes sur les autres.

Nous avons d’ailleurs été invités à rentrer dans un petit bar fait de bric et de broc, musique à fond. Accueillis avec le sourire, nous nous sommes (encore) fait des copains autour de quelques caïpirinhas…

Il était 15 heures, nous étions le 31 décembre, nous avons hésité à passer le réveillon dans la favela avec nos nouveaux amis mais nous sommes redescendus car nous étions invités chez Guillerme, le cousin de notre ami Julio.

Au Brésil, la tradition pour le nouvel an est de s’habiller en blanc et de mettre des sous-vêtements de couleur en fonction de ce que l’on souhaite pour l’année prochaine (rouge = la passion, jaune = l’argent, …).

Nous avons acheté un superbe t-shirt pour Jérôme (qui n’avait plus rien de blanc dans ses affaires), avec l’inscription « Feliz 2014, muito amor » en doré !

Et nous avons débarqué chez nos amis pour un dîner gargantuesque, avant d’essayer de se frayer un chemin sur Copacabana pour admirer le feu d’artifice et faire la fête en compagnie de 2,5 millions de personnes…

Effectivement et de loin « o maior reveillon do mundo » (le plus grand réveillon du monde)!!

Nous avons fait la fête, dansé la Samba et arpenté la plage de Copacabana jusqu’à 4 heures du matin, tout allait pour le mieux jusqu’au réveil 3 heures plus tard pour prendre un vol vers Ilheus, dans la région de Bahia…

Plus de photos dans la rubrique Photos

Notre voyage au Brésil en vidéo, c’est ici !

 ——————–

Le cocktail de la semaine : la caïpirinha (pour 2 personnes)

  1. Couper un citron vert en quartier et le mettre dans un verre
  2. Recouvrir de sucre au ¾ du verre
  3. Presser le citron et le sucre avec un pillon
  4. Mettre le tout dans un shaker avec de la glace pillée et de la cachaça
  5. bien secouer et servir… Muito bom !

Les citrons verts peuvent être remplacés par des fruits exotiques (fruits de la passion, ananas, kiwis, …)

 ——————–

Dans le prochain épisode : l’Etat de Bahia

Tem logo ! (A bientôt !)

Elise & Jérôme

4 réflexions sur “Jetm2013 – JetmRIO – Jetm2014

  1. Ping: Pour Noël on a eu une île, 42 plages, des amis et une famille ! | JETM2013

  2. Ah ah ah ….je vois que vous avez gardé votre âme française jusqu’au bout : couper les files et resquiller… Mais cela nous aurait privé de magnifiques photos. Que de jolies rencontres encore.

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s