On « déguste » au Nord de l’Argentine

 Salta > Cafayate > Mendoza 

Bienvenidos a Argentina !

Nous sommes arrivés en Argentine par la frontière Bolivienne, au Nord du pays. Contrairement à ce que nous pensions, le dépaysement n’a pas été flagrant tout de suite. Les locaux ressemblaient beaucoup aux Boliviens et nous étions toujours dans une région désertique peuplée de lamas…

… Sauf que, le bus était beaucoup plus confortable et qu’au bout de quelques heures, nous avons pu goûter nos premières empanadas !

Nous sommes finalement arrivés à Salta après 25 heures de transport, pas très frais (la dernière douche datant d’il y a plus de 48 heures !). Alors que nous marchions en direction de l’hôtel, surprise ! Nous sommes tombés sur les parents de Jérôme qui faisaient du lèche-vitrine devant une boulangerie ! Ils avaient l’air en forme (beaucoup plus que nous) !

Après une petite douche bien méritée et bien nécessaire, nous avons organisé un pic-nic maison à base de reblochon, saucisson, macarons et même de foie gras ! Nous étions bien contents d’avoir de la visite !

Le lendemain, après un premier maté (ouf, que c’est amer !), nous avons consacré la journée à l’organisation du voyage, nous avions prévu de passer un mois en Argentine, mais vu la taille du pays, il nous fallait réserver des billets d’avion (3) pour éviter de perdre trop de temps dans les bus.

Ceci nous a également permis de nous alléger rapidement en cash. Actuellement, il y a un problème de taux de change en Argentine :

  • Le taux officiel (dans les banques) est de 8$ Ar pour 1€
  • Le taux parallèle (dans la rue) est proche de 13$ Ar pour 1€

Belle différence ! Du coup, nous avions prévu de tout payer cash et de ne pas toucher à notre carte bleue en Argentine.

Salta est une ville agréable pour se promener, il y a beaucoup de parcs et la température était printanière, par contre, en termes d’architecture, rien d’incroyable.

Pour mettre les parents dans le bain, nous sommes allés déjeuner au marché. L’ambiance était assez différente de ce que nous avions connu. Les vendeurs nous alpaguaient de tous côtés et les « milanesa » (escalope milanaise) empilées sur une montagne de frites débordaient des assiettes. Copieux et pas cher du tout (2,5€ par personne).

Nous étions toujours sur la route des Incas. Nous avons donc visité le musée archéologique où sont conservées des momies d’enfants Incas âgées de 500 ans. Les Incas sacrifiaient parfois des enfants au sommet des montagnes (à plus de 6000 mètres d’altitude). Elles ont été parfaitement conservées par le froid. Un peu triste quand même de voir ces enfants conservés dans des frigos devant lesquels défilent les touristes.

Depuis Salta, nous avons loué une voiture et sommes partis 2 jours en expédition dans la Quebrada de Humahuaca (sorte de canyon désertique). Nous étions seuls dans la Quebrada et longions les rails du « Train des nuages » pendant de longues heures de piste.

Après le désert de pierre, celui de poussière, bienvenue dans le désert de sel de Salinas Grandes, moins impressionnant et moins blanc que celui de Bolivie.

Après une longue journée de route, nous avons dormi dans le joli village de Purmamarca, entouré de montagnes multicolores.

Au réveil, direction les villages coloniaux de Humahuaca et Tilcara, situés dans une vallée un peu plus verdoyante, enfin des arbres !

Puis, retour vers Salta sur la petite route de montagne sur laquelle nous avons fait la connaissance de charmants policiers. Ils ne comprenaient pas pourquoi le permis de Jérôme n’avait pas de date de péremption, vu qu’il date de 2000, d’après eux, il était périmé ! On s’en est sorti après une bonne demi-heure de discussions et le coup de bluff habituel de Jérôme « allez-y appelez l’ambassade de France ils vous diront qu’il est toujours valable ! ». En vérité, il aurait du avoir le permis international !

De retour à Salta, nous avons dégusté une énorme parillada, le plat typique argentin, un assortiment de viande grillée, super bonne mais on n’a pas trop aimé les abats, apparemment ici ils en raffolent !

Le lendemain, nous sommes partis pour le village de Cafayate, ambiance estivale (en même temps c’était le début de l’été) avec sa place centrale, ses terrasses de café (ça nous avait manqué !) et ses glaces au vin ! Effectivement, nous étions entrés dans une des régions viticoles d’Argentine, youpi !

D’autant plus que nous avions un joli hôtel avec piscine ! Ca a du bon de voyager avec les parents !

Cafayate est stratégiquement situé à proximité de nombreuses « bodegas » (vignobles) et de la Quebrada de Las Conchas (encore une !), d’après nous plus belle que celle d’Humahuaca.

Cette fois, nous avions choisi l’option vélo plutôt que voiture pour la visiter. Nous avons fait l’aller en bus, jusqu’à la « Garganta Del Diablo », à partir de là, il ne nous restait plus que 48 km de vélo à travers le désert pour rentrer à Cafayate, Martine a adoré… Mais elle l’a fait (très légèrement poussée par Jérôme et Didier) !

Mais nous avons surtout beaucoup roulé (5 heures en plein soleil) sur du plat et non pas de la descente comme Jérôme l’avait annoncé, eu très chaud et crevé un pneu. Heureusement que nos efforts étaient récompensés par des panoramas à couper le souffle !

Les 10 derniers km ont été durs pour tout le monde, surtout que nous n’avions presque plus d’eau. Arrivés à Cafayate, nous nous sommes jetés sur les glaces avant de plonger dans la piscine et de faire la sieste. Le soir, le critère principal pour choisir le resto était dicté par les fesses de Martine et Elise : le confort des chaises !

Après cette aventure, nous avions mérité une matinée de repos au bord de la piscine avant d’enchainer 19 heures de bus en direction de Mendoza, Martine et Didier devraient être dans le rythme du voyage rapidement… Mais pas n’importe quel bus, le « cama suites », élu « meilleur bus du voyage », avec les sièges qui s’inclinent à 180° et même le champagne ! La classe !

A Mendoza, nous nous sommes baladés dans les rues piétonnes qui nous ont un peu fait penser à la France, surtout que les locaux étaient devenus franchement blancs ! Le soir, nous avons retrouvé nos copains du Huayna Potosi (Bolivie) pour un apéro presque Français avec du champagne (Chandon de « Moët et Chandon » mais beaucoup moins cher : 6€ la bouteille !), vin rouge, saucisson, fromage… Le tout, acheté chez Carrefour !

Juste de quoi bien se préparer avant la journée de dégustation dans les bodegas du lendemain, dans la région de Maipu. Nous avons à nouveau loué des vélos mais pour une journée beaucoup moins sportive, on a préféré boire que conduire !

Le soir, nous avons de nouveau dormi dans le bus, direction la Peninsula Valdes en Patagonie, pour cela, il nous fallait enchaîner deux bus de nuit, avec une escale d’une journée à Neuquen. Oui, l’Argentine est un grand pays !

Plus de photos dans la rubrique Photos

Notre voyage en Argentine en vidéo, c’est ici !

——————–

La blague de la semaine : Pourquoi les Argentins sont-ils si blancs ?!

  • Les Mexicains descendent des Aztèques
  • Les Péruviens descendent des Incas
  • Les Argentins descendent du bateau !
——————–

Dans le prochain épisode : la Patagonie, ses baleines, manchots, éléphants et lions de mer… 

Hasta luego !

Elisa y Jeronimo

8 réflexions sur “On « déguste » au Nord de l’Argentine

  1. Tjrs des reportages magnifiques, qui me font rêver!! Bon, le vélo avec ma cousine, c’est pas très sympa……vous auriez dû me l’envoyer avant pour une préparation dans la campagne lorguaise, bisous, à +.

  2. Vous êtes beaux comme tout sur les tofs mais j’ai du mal à croire que la rencontre avec les parents de Jérôme soit un total hasard!!! Il y a des photos qui me rappellent la Jordanie et le Wadi Rum. De toute façon on parlera de tout cela en live au retour pendant un week end car j’ai prévu le tour et la visite du continent américain Nord et sud en moto pour assez vite. Je crains qu’en voiture je ne puisse financer totalement. Pas pu grimper jusqu’au cratère du Telica, mauvaise approche….

  3. Ping: Sans transition, jungle et désert de sel | JETM2013

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s