La Ciudad Perdida… Trouvée !

Santa Marta > Ciudad Perdida > Taganga

Nous sommes arrivés à Santa Marta en décalé avec nos copains car dans l’enthousiasme du départ, nous avons laissé notre portefeuille en souvenir dans un bus local de Cartagena. Le temps que nous sautions dans un taxi pour poursuivre et rattraper le bus (hélas, pas le portefeuille), ils avaient pris un bus avant nous et trouvé une chambre pour 7 dans un hôtel de Santa Marta.

Santa Marta est une ville portuaire et balnéaire de la côte Caraïbe, pour nous, c’était surtout le point de départ pour le trek à la recherche de la « Ciudad Perdida » (Cité Perdue). Une fois le trek organisé et planifié au lendemain, nous sommes allés nous « détendre » à la jolie Playa Grande de Taganga, entourée de la chaîne de montagnes de la Sierra Nevada.

Taganga

Le trek de la « Ciudad Perdida » a pour objectif principal d’atteindre le site d’une cité précolombienne Tayrona, fondée vers 800 après JC, perdue dans la jungle de la Sierra Nevada. Le trek peut se faire en 4, 5 ou 6 jours mais comme nous sommes des « oufs », nous avons décidé de le faire en 4 ! La veille, nous étions tous un peu stressés / pas bien équipés et la nuit, Elise a même eu de la fièvre, mais le jour du départ, on était tous plus ou moins en forme.

Trek de la Ciudad Perdida – Jour 1

Le jour J, on a commencé par 2 heures 30 de jeep, puis on a déjeuné et on a croisé ceux qui venaient de boucler le trek, ils ne nous ont pas vraiment rassurés… Beaucoup avaient d’énormes piqures sur les jambes et tous s’étaient pris des trombes d’eau dans la jungle, ils étaient trempés en permanence, sans parler de la difficulté physique.

Bizarrement, nous avons commencé à marcher sous un grand soleil et au bout de 30 minutes de marche, c’était déjà la pause baignade dans la rivière. Là on s’est dit (à tort) que ce trek allait être plus facile que prévu !

Mais en fait, le premier jour consistait en une montée sans fin de 3 heures pour atteindre le premier camp, plutôt confortable avec douches et hamacs. Après un bon dîner poulet-patacones et quelques parties de trou duc, notre guide nous a raconté l’histoire de la région avec traduction instantanée Espagnol-Anglais de l’impressionnant polyglotte Guillaume, pendant qu’Elise s’endormait (voir vidéo Bonus plus bas). Les fermiers qui cultivaient du café, s’étant retrouvés en difficulté, ils se sont mis à cultiver du cannabis, puis quand le gouvernement l’a interdit, de la coca pour la transformer en cocaïne. La zone a longtemps été dominée par la Guérilla, mais depuis 2005, elle a été ouverte au tourisme ce qui permet aux fermiers d’en tirer des revenus et de sortir de la culture de la coca.

On s’est endormi, comme des momies, emballés dans les couvertures et le hamac sous la moustiquaire, avec en bruit de fond, une « battle » de grenouilles.

Trek de la Ciudad Perdida – Jour 2

La fatigue de la journée aidant, tout le monde a plutôt bien passé l’épreuve « première nuit dans un hamac » (n’est-ce pas Sylvain ?) et nous étions tous debout à 5 heures pour le petit déjeuner. Le deuxième jour était celui que nous redoutions tous, avec 7 heures de marche au programme, c’était la plus grosse journée du trek.

Nous avons enchaîné les traversées de rivières (voir les prestations de Guillaume et Sylvain dans la vidéo Bonus plus bas), les montées, descentes, baignades et effectivement, on a eu chaud et mal aux cuisses !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand la pause tant attendue a enfin eu lieu au bord de la rivière, Jérôme a été le premier à se jeter à l’eau pour atteindre une île au milieu de la rivière et Guillaume et Sylvain (qui n’avaient pas bien pris en compte le courant) ont risqué leur vie pour le rejoindre… Ils se sont vus mourir emportés par le courant… Alors qu’il n’y avait qu’un mètre de profondeur. Crise de fou rire, surtout que tout le reste du groupe nous regardait !

Dommage que cette séquence n’ait pas été filmée… Ils pouvaient faire les malins sur leur rocher…

Mais il restait encore le retour ! En avant première dans les bonus de la Ciudad Perida !

Merci à Guillaume d’avoir été l’acteur principal des bonus, à Sylvain d’avoir joué à fond ton second rôle, à Morgane pour tes qualités de caméraman et de commentatrice et à Victor pour ce super poncho jaune par-dessus ce beau tee-shirt de l’OM.

Arrivés au camp, situé à 1 km de la Ciudad Perdida, nous avons juste eu le temps de nous baigner avant qu’une grosse tempête éclate, première pluie du trek et par chance, on était à l’abri.

Pour cette deuxième nuit, les filles ont battu le record, en allant se coucher à 20 heures pendant que les mecs jouaient à la contrée !

Trek de la Ciudad Perdida – Jour 3

Après ces 2 jours à marcher à la recherche de la Ciudad Perdida (aussi surnommée « l’enfer vert » !), on a fini par la trouver! Depuis le camp, il ne nous restait plus que 3 passages de rivière et 1200 marches à gravir pour accéder au site.

Nous avons été bien récompensés de nos efforts car nous étions pratiquement seuls et le site est spectaculaire, situé sur une colline (à 1100 mètres d’altitude), il offre une vue dégagée sur les murs de jungle et les sommets qui l’entoure.

Malgré la fatigue, on avait encore la force de se payer une petite danse sur les ruines et de sauter de joie au sommet !

Notre guide nous a raconté l’histoire de la Ciudad Perdida et nous avons appris que la cité n’avait pas été découverte par les Espagnols mais par des pilleurs de tombes, en 1975. Aujourd’hui on peut encore voir les fondations circulaires (en pierre) mais les habitations (en bois) ainsi que les trésors enfouis dans les tombes ont disparu.

Après avoir exploré le site, nous avons pris le chemin du retour, comme la pluie menaçait, nous l’avons fait en mode « trail ». Le troisième et dernier camp était aussi le moins confortable, il y avait de la boue, des dindons, des cochons et bien sûr, encore des hamacs ! Les indiens Koguis, indigènes de cette région, qui habitent le camp nous ont accueillis et nous ont parlé de leur culture. Ils vivent des ressources que leur procure la jungle mais malheureusement, il semblerait que les revenus touristiques du trek leurs échappent…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Trek de la Ciudad Perdida – Jour 4

Quatrième et dernier jour, on a commencé par gravir une grosse montée à un rythme d’enfer (tout le monde était pressé de rentrer), peu de temps après, une fausse rumeur circulait « NO MAS SUBIDA » (plus de montée), on y croyait mais en fait, les descentes succédaient aux montées, jusqu’à la vraie dernière descente qu’on a terminé au pas de course jusqu’à la baignade du premier jour, un délice !

Il ne nous restait plus que 2 heures 30 de jeep avant la sieste DANS UN VRAI LIT à Taganga ! D’ailleurs, la sieste a durée 3 heures pour Elise…

Le soir, après avoir retrouvé Célia, on s’est offert un bon dîner dans un restaurant tenu par un français, des filets-mignons bien mérités !

Super aventure que ces 4 jours dans la jungle ! La Ciudad Perdida, on en a bavé, on s’est bien marré et on l’a trouvée !

Plus de photos dans la rubrique photo

Notre voyage en Colombie en vidéo, c’est par ici !

———————

Dans le prochain épisode : un peu de repos au parc Tayrona… (Ou pas !)

A bientôt !

Elisa y Jeronimo

6 réflexions sur “La Ciudad Perdida… Trouvée !

  1. Ping: Siesta à Capurgana, Fiesta à Cartagena | JETM2013

  2. « j’ai besoin d’aide » MDR!
    Et ben bizarrement, moi qui suis quand même la plus nulle « marcheuse » du monde, j’aurais bien envie de le tenter ce trek! Mais avec vous tous pour rigoler pareil! Bisous!

  3. Il y avait tout dans ce trek…l’émotion de cette ville perdue au milieu de nulle part et récemment redécouverte, l’effort du trek, votre bonne humeur et tout le reste

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s