Siesta à Capurgana, Fiesta à Cartagena

Après 30 minutes de bateau depuis Puerto Obaldia (Panama), nous sommes arrivés en Colombie sans nous faire rattraper par le 200 chevaux et son équipage qui nous en voulait sûrement d’être partis sans eux (voir épisode précédent). Cependant, nous n’étions pas vraiment tranquilles car Capurgana est un tout petit village, accessible uniquement en bateau… Et évidemment, nous avons fini par tomber sur les mecs de notre bateau. Finalement, nous avons coupé la poire en deux et leur avons donné 10$ et acheté ainsi notre tranquillité.

Du coup, en nous renseignant sur les horaires de bateaux pour repartir vers la prochaine ville Colombienne, nous nous sommes rendu compte que nous risquions de nous retrouver à sec. Il n’y avait pas de distributeur sur place et le prix du bateau était plus cher que prévu. Nous avons donc trouvé un hôtel pas cher avec cuisine pour pouvoir nous faire du riz (pas les moyens d’aller au resto)! Nous avons attendu que le fournisseur de l’épicerie arrive pour faire les courses ! Ici, il n’a pas de voitures, la charrette est le principal moyen de locomotion.

Nous pouvions enfin profiter d’être arrivés en Colombie ! Bien que Capurgana soit un petit village perdu et isolé, il y avait de l’animation dans les rues et surtout de la musique partout ! Nous sommes allés nous balader le long de la côte pour voir les vagues s’éclater contre les rochers… On aurait bien fait du surf mais on n’a clairement pas le niveau pour surfer ici !

???????????????????????????????

De l’autre côté du village, la plage est plus « niçoise », une longue étendue de galets noirs et son palmier photogénique.

DSC00078

Le spectacle offert par les paysages était époustouflant, d’autant plus que les acteurs ont bien rempli leur rôle : grenouille verte fluo bondissante, pic-vert étrange…

… sans oublier la vache folle qui nous a fait une peur bleue en nous chargeant. Le temps qu’on se rende compte qu’elle était attachée, Elise se cachait derrière un arbre et Jérôme avait presque sauté dans la rivière!

Nous avons quitté notre première étape en Colombie enchantés par la gentillesse des locaux et surtout par l’ambiance ! Tous les soirs, autour du terrain de foot, c’était grosse fiesta, salsa et cervezas !

Le seul inconvénient c’est que nous étions loin de tout et très loin de Cartagena (2 jours de transport) où nous avions RDV avec nos copains 5 jours plus tard. Nous avons donc pris un bateau (2 heures 30) pour rejoindre la ville de Turbo, où nous avons enfin pu retirer de l’argent et tester le menu traditionnel comprenant : un bouillon de viande, une assiette de viande avec du riz, des haricots noirs et des bananes plantains frites (les patacones), très copieux !

???????????????????????????????

Nous avons ensuite pris un bus pour Monteria, juste pour y passer la nuit. Un trajet difficile (6 heures), sans clim’, Elise était coincée entre deux Colombiens alors que Jérôme se brûlait les pieds sur le moteur du bus ! Les joies du voyage… Le lendemain, nous avons encore enchaîné 6 heures de bus, 1 heure de mini-bus (dont 15 minutes dans la mauvaise direction) et nous sommes enfin arrivés à Cartagena !

Nous avons été bien récompensés de tous ces efforts car la ville est sublime ! Notre première balade de nuit dans la ville fortifiée et illuminée nous a fait une forte impression et nous avons tout de suite élue Cartagena « plus belle ville du voyage » !

???????????????????????????????

Nous sommes arrivés avec 2 jours et demi d’avance sur notre RDV car nous avions encore du matos à racheter, entre autre, un ordinateur et une caméra. Comme on voulait retrouver la même qualité de matos, c’était assez compliqué et quand enfin, on a trouvé notre ordinateur, Elise avait les larmes aux yeux.

Restait plus que la caméra étanche… Nous l’avons localisée dans un centre commercial de Bogota où Victor et Sylvain sont allés la chercher pour nous l’apporter à Cartagena ! Ouf, fini les centres commerciaux, nous pouvions enfin profiter de la ville ! Et c’était un plaisir de se balader dans les nombreuses ruelles aux maisons colorées et balcons fleuris.

Ainsi que sur les places monumentales, écrasées de chaleur.

???????????????????????????????

En faisant un footing le soir le long des remparts, nous avons été agréablement surpris de voir qu’à Cartagena, la fiesta continue ! Les habitants avaient sorti des enceintes devant chez eux pour danser et boire dans la rue, trop cool !

Victor et Sylvain sont arrivés les premiers ! Génial de les voir ici ! Le temps de prendre l’apéro en bord de mer et Guillaume et Morgane ont débarqué ! On a emmené tout le monde dîner dans une cantine colombienne. On avait tellement de trucs à se raconter qu’on a veillé beaucoup plus tard que d’habitude, le genre de soirée qui nous a un peu manqué depuis le début du voyage.

Comme nos potes-touristes étaient pleins d’énergie, le lendemain, nous sommes partis en mission commando pour visiter la ville. On a commencé par le couvent San Pedro Clavez, un moine qui prenait soin des esclaves à l’époque où Cartagena était le principal port de l’empire espagnol et plaque tournante du commerce des esclaves. On a visité ensuite le Palacio de la Inquisition, une impressionnante collection d’objets de torture utilisés à cette époque, plus inventifs les uns que les autres. Après une pause ceviches, on a passé l’après-midi à se balader dans la ville.

DSC00159

Entre temps, Célia, la 7ème du groupe (une copine de Morgane) nous a rejoints, avant que sa copine Cécile ne se joigne à nous avec ses copains pour la soirée, du coup, on a débarqué à 15 dans un resto ! Ça, c’est du changement! Surtout qu’on a enchaîné avec une soirée rhum-salsa en boite, on essayait de danser sans se laisser épater par les colombiens !

Le lendemain, nous sommes allés voir la fameuse plage de Playa Blanca, une longue étendue de sable blanc et d’eau turquoise, avec un peu trop de monde à notre goût (nous sommes devenus difficiles !), mais c’était bien agréable de pouvoir sortir de la chaleur de la ville.

DSC02824

Après avoir passé 6 jours à Cartagena (plus longue escale du voyage), nous étions bien contents de partir car nous avions (toujours) la bougeotte et aussi très envie de partager de nouvelles aventures avec nos copains !

Plus de photos dans la rubrique photos

Notre voyage en Colombie en vidéo, c’est par ici !

———————

Dans le prochain épisode : à la recherche de la Ciudad Perdida

A bientôt !

Elisa y Jeronimo

6 réflexions sur “Siesta à Capurgana, Fiesta à Cartagena

  1. ça change de l’automne qui revient ( le printemps et une partie de l’été étaient complètement automnal). C’est bien ce blog/tapis volant qui nous transporte avec vous, avec la danse et la musique omni présente en Colombie. Une respiration pleine de couleurs et d’amitié. Merci. Bonne suite de voyage. Big Bizzzzzzzzzzzz

  2. Ping: Notre voyage en Amérique Centrale en quelques lignes | JETM2013

  3. Ping: Rapide traversée du Costa Rica et du Panama | JETM2013

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s