Oaxaca = Tortilla + Playa + Familia

Kuala Lumpur > Oaxaca > Pochutla > San Agustinillo > Pochutla

Avant d’arriver au Mexique, on a du parcourir quelques kilomètres en partant de Kuala Lumpur, environ 20 000 !

Grâce à l’ancienne vie de « voyageur d’affaires » de Jérôme, on avait accès aux salons Skyteam, ce qui nous a permis de prendre gratuitement le petit déjeuner à Kuala Lumpur, le déjeuner à Guangzhou, le diner à Los Angeles et le petit déjeuner à Mexico ! Et comble du luxe, le tout arrosé de vin rouge français !

Après 37 heures de voyage et 13 heures de décalage horaire, on est arrivé à Oaxaca « un peu » fatigué… mais aussi super excité d’être au Mexique, de voir des Mexicains, d’entendre de l’espagnol et de profiter de la fraîcheur de l’air.

On a pris le premier hôtel qu’on a trouvé pour dormir enfin dans un lit ! Quand on a réussi à se lever, on a flâné dans les rues piétonnes de Oaxaca en écarquillant les yeux devant tant de nouveautés et de changements et pourtant on était sur la même planète !
Ce qui nous a marqué en premier, ce sont les couleurs partout, sur les maisons, les voitures, les gens, même la nourriture est colorée ici !

Le lendemain de notre arrivée, réveillés par « l’appel de la quesadilla », on a filé au marché le plus proche pour se rassasier, avant de se recoucher, la belle vie quoi !

On a émergé vers midi pour aller visiter la ville sans trop forcer, mais avec un objectif en tête : trouver un livre pour qu’Elise apprenne l’espagnol.
On a arpenté les jolies rues piétonnes du centre, mangé un mole au marché, pris une glace sur le Zocalo et fait la sieste sur les bancs publics d’un parc, à la mexicaine !

DSC05890Le soir, on est allé dormir chez les « cousins de Oaxaca » d’Elise, c’était un plaisir de les retrouver, sauf que la barrière de la langue était toujours là. Heureusement, Jérôme servait d’interprète, mais c’est décidé, Elise va se mettre sérieusement à l’espagnol !

On était super contents d’être dans une famille plutôt qu’à l’hôtel. Avec les 3 générations qui cohabitent ensemble, il y a toujours quelqu’un avec qui on peut discuter et pratiquer l’espagnol, on a été tout de suite en immersion totale !

Le lendemain, après un bon chocolat chaud, on est allé explorer Monte Alban. C’est un site de ruines Zapotèques impressionnant car il est situé au sommet d’une colline à 1900 mètres d’altitude et offre une vue à 360° sur la vallée de Oaxaca en contrebas.

DSC05920

En venant tôt le matin, on a pu profiter de la fraîcheur (ça faisait longtemps qu’on en rêvait) et aussi d’avoir le site pour nous tous seuls !
Après le déjeuner (on va arrêter de vous dire tout ce qu’on a mangé quand même), on est allé voir El Arbol Del Tule, un arbre qui était sûrement déjà là quand les Zapotèques étaient à Monte Alban car il aurait entre 1500 et 2000 ans !

DSC05938

Après ces 3 premiers jours à Oaxaca, on est parti en direction de Pochutla, vers la côte Pacifique, un autre « QG » de la famille Mexicaine. Comme on s’y attendait, la route (de montagne) fût rude, très rude… Surtout pour Elise qui après 3 heures et 300 virages a déposé « une tortilla » pendant que notre van continuait sa course folle.

A Pochutla, on a encore été super bien accueilli dans la maison d’Ela, la grand-mère, Silvia et Miguel, les parents, ainsi que les enfants, neveux, cousins, copains… Une maison aussi vivante que Pochutla.

Après une bonne nuit, on est sorti se balader avec la grand-mère qui saluait tout le monde, c’était trop drôle ! Puis, on a enchainé avec un cours de guacamole et d’espagnol. Ça faisait vraiment du bien de se sentir presque comme à la maison !

En fin d’après-midi, on est parti pour la côte, on a choisi de séjourner dans le village de San Agustinillo, qui dans les souvenirs d’Elise était le paradis sur terre. Effectivement, on n’a pas été déçus du spectacle en arrivant.

DSC06103

Cette plage est magique ! Avec ses rochers pointus et ses vagues qui bastonnent, ça nous a rendus euphoriques ! En plus, on a trouvé un super hôtel (Atrapasueños) dans lequel on se sentait encore comme à la maison, chez Tuto, un artiste Chilien super sympa.

DSC06020

La première baignade nous a un peu impressionné, surtout que tout le monde nous mettait en garde, car on était dans la période où les vagues sont les plus grosses.
Nos 5 jours sur la plage de San Agustinillo peuvent se résumer ainsi : se faire réveiller par le bruit des vagues, nager jusqu’à l’épuisement, se reposer dans le hamac, manger des ceviches de poisson (et des sauterelles), discuter avec les locaux, se balader sur les plages voisines, essayer de faire du body avec des planches pourries… Le bonheur !

On a aussi fait une excursion en bateau mémorable avec le sauveteur et sa bande, à la rencontre des frégates, tortues et dauphins. On a vu tout d’abord un couple de tortues en train de s’accoupler à la surface, on les a laissées tranquilles car l’accouplement peut durer entre 5 et 15 heures !

Ensuite, un petit groupe de dauphins est venu nous rendre visite, on s’est vite mis à l’eau avec les masques et on a eu la chance de les entendre et les voir quelques secondes nager avec nous, avant qu’ils ne disparaissent dans les profondeurs du Pacifique.

DSC06014A part nous, il n’y avait pas d’autre bateau à l’horizon. Il semblerait que la faune marine soit un peu plus respectée qu’en Asie et ça fait plaisir de voir des locaux sensibles à la protection de l’environnement. Du moins depuis que la chasse à la tortue a été interdite. A une certaine époque, des milliers de tortues étaient tuées chaque jour sur ces plages. D’ailleurs, on a eu une démonstration de la facilité avec laquelle on peut attraper une tortue en pleine mer. Notre guide lui a littéralement sauté dessus depuis le bateau et l’a immobilisée pour qu’on puisse la voir.

Il nous a même proposé de faire de la « tortue-nautique » (se faire tracter par la tortue) mais on a refusé pour le principe.

Le dernier jour, on a eu la visite de notre cousin Mexicain-Français Ybra. Il nous a emmenés voir la mangrove de Ventanilla qui héberge, entre autre, des iguanes, des crocodiles et beaucoup d’oiseaux. On a fait un tour en barque pendant 30 minutes, on se serait cru dans un zoo tellement il y avait d’animaux autour de nous. D’ailleurs, on ne faisait pas trop les malins quand un crocodile s’est mis à nager tranquillement vers nous pour nous observer de plus près (c’est-à-dire à 2 mètres), avant de disparaître sous l’eau, on aurait presque pu entendre la musique de film d’horreur qui va avec !

Elise serait bien resté là pendant les 7 prochains mois, mais on aurait eu moins de choses à raconter, alors, après avoir passé 5 jours magnifiques sur la côte Pacifique, on est parti… On est passé par la maison de Pochutla pour dire au revoir à tout le monde et on a pris un bus de nuit direction San Cristobal de Las Casas au Chiapas, le cœur un peu serré.

Plus de photos dans la rubrique Photos

 ———————

Réflexion de la semaine : ce qu’on a apprécié en arrivant au Mexique après 5 mois en Asie.

  • Les couleurs vives et variées des maisons
  • Les couples se tenant par la main et s’embrassant dans la rue
  • Les rues propres et la nature préservée
  • Ne plus devoir enlever ses chaussures en permanence
  • « Comprendre » la langue et l’écriture des locaux
  • Avoir du papier dans les toilettes !

———————

Dans le prochain épisode : le Chiapas

Hasta luego !

Elisa y Geronimo

5 réflexions sur “Oaxaca = Tortilla + Playa + Familia

  1. Coucou de Cath et Marie de San Domingo de la calzata. Estamos muy bien ma que calor! encore 70 km de Burgos. Sommes ds un heberget de 220 places, dortoirs de 16 lits, la nuit risque d’etre courte, tarif a votre bon coeur! vos belles plages me font rever ! on vous embrasse tres fort

  2. Waouw, un sacré chemin parcouru depuis la dernière fois que nous avons posté un commentaire… Votre aventure sud-américaine démarre sur les chapeaux de roues. Profitez-en un max et continuez à nous faire rêver avec toutes ces destinations que nous brûlons d’envie de découvrir! Bonne route les baroudeurs.

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s