Dernières aventures asiatiques en Malaisie

Îles Perhentian > Cherating > Malacca > Kuala Lumpur

Après une semaine sur les routes, durant laquelle nous avons traversé d’Ouest en Est la péninsule Malaisienne,  nous nous sommes dirigés vers les îles Perhentian, célèbres pour leurs eaux turquoise, leurs fabuleux récifs coralliens et leurs rochers ronds.

Parmi les deux îles, nous avons choisi celle de Besar, plus grande et plus calme que Kecil, heureusement car c’était les vacances scolaires des Malaisiens. Sur notre plage nous étions quand même au calme et dès le premier plongeon nous avons pu faire un coucou à une tortue et un (petit) requin, ça commençait bien !

Nous avons encore passé plus de temps dans l’eau que hors de l’eau et nos 3 jours sur place peuvent se résumer par : plongée, snorkelling, sieste, poisson grillé et finales de Roland Garros !

Nous avons trouvé un petit club de plongée sympa, tenu par des locaux (ce qui est assez rare) qui nous ont emmenés sur le plus beau spot du coin, « temple of sea », où nous avons pu voir, entre autre des « bamboo sharks », des raies, des thons, …

Le dernier jour, nous sommes partis explorer l’île à pied à travers la jungle, ses moustiques, ses iguanes et ses singes pour découvrir de nouvelles plages.

Nous sommes tombés par hasard, sur un « spot » où nous avons nagé avec une vingtaine de petits requins de 50 centimètres, un « gros » d’environ 1,5 mètre ainsi que 2 barracudas qui nous ont royalement ignorés. Par contre, Elise a été la victime d’un poisson-nettoyeur très énervant, qui l’a sûrement confondu avec un requin, son « partenaire préféré » et qui revenait sans cesse lui « nettoyer » le ventre, crise de nerfs et fou rire en direct !

Après cette magnifique étape (nos plus beaux snorkeling du voyage), on a repris la route vers Cherating, un spot de surf uniquement pendant la mousson (en hiver), autant dire que c’était désert…

Le soir, nous avons assisté à un spectacle étonnant, en remontant la rivière de nuit à bord d’un petit bateau à la recherche des lucioles. Notre guide « communiquait » avec elles à l’aide d’une lampe, elles lui répondaient en clignotant et parfois même s’envolaient vers nous, magique !

Vu que le village était très calme et qu’on n’arrêtait pas de manger en Malaisie, nous avons commencé un stage de « remise en forme ». Nous avons démarré par un footing sur la plage, suivi d’une baignade et d’une sortie kayak sur la rivière en compagnie des varans qu’on a pris pour des crocodiles de loin car ils faisaient près de 2 mètres.

Le lendemain, nous avons repris la route, mais nous étions tellement en basse saison, qu’il n’y avait pas de bus pour quitter Cherating, donc nous avons fait du stop et à nouveau, ça a bien marché !

Nous sommes encore tombés sur un Malaisien sympa, qui a même fait demi-tour pour nous prendre et nous déposer à la gare routière de la prochaine ville d’où nous avons pris un bus vers Malacca.

Après une grosse journée de transport, nous sommes arrivés juste à temps pour goûter une des spécialités locales : le « satay celup », sorte de fondue avec une sauce épaisse à la cacahuète dans laquelle on fait cuire des brochettes de fruits de mer, tofu, … Pas mal mais ça ne valait quand même pas 50 minutes d’attente ! Malacca est la deuxième destination du pays réputée pour sa gastronomie (après Penang), donc nous n’étions pas les seuls à vouloir goûter ce plat.

Nous avons terminé sur une montagne de glace car les desserts font aussi partie des spécialités de Malacca, on ne va pas s’en plaindre !

Malacca a eu une histoire particulièrement mouvementée, qui explique la richesse de ses spécialités culinaires. Les Chinois ont été les premiers à  arriver à Malacca en 1403 pour faire du commerce, leurs descendants, les Nian Nian ne parlent plus chinois. Malacca a ensuite été Portugaise (en 1511) et est devenu un des principaux ports de commerce de la région, puis Hollandaise (en 1641), puis Anglaise (1824), avant d’être enfin Malaise en 1956 lors de l’indépendance du pays.

La ville a un charme tout particulier car ses habitants ont su conserver les maisons traditionnelles qui s’étendent sur plusieurs quartiers et le long de la rivière.

Celles du quartier chinois sont particulièrement jolies, elles ont des façades très étroites mais sont très longues (en forme de tunnel) car à l’époque, les taxes étaient proportionnelles à la largeur des façades.

La balade le long de la rivière est très agréable, il y a une promenade piétonne sur plusieurs kilomètres, qui passe devant des façades de maisons colorées. C’ est une ville où il fait bon vivre… Surtout la semaine car le week-end, elle est prise d’assaut par les Singapouriens et Kuala Lumpuriens.

DSC05790

Ici, les tuk-tuk aussi sont colorés avec une surenchère de décoration kitch… Bizarrement ils ne sont pas que pour les touristes, les locaux aussi les utilisent !

Nous avons continué le stage de remise en forme à la piscine municipale de 50 mètres en plein air, le top !

DSC05824

Pour notre dernier jour en Asie, nous avons pris le bus vers Kuala Lumpur où nous avions réservé une nouvelle « nuit gratuite » au A Loft, un hôtel de luxe avec 30 étages et une piscine suspendue au dernier, avec vue sur les grattes ciels,  impressionnant !

Après un premier passage à Kuala Lumpur il y a 3 ans, nous avons retrouvé nos marques à Chinatown pour faire quelques achats et goûter une dernière fois aux bons petits plats asiatiques.

Pour notre dernière soirée avant de traverser la planète, nous avons eu la surprise d’avoir la visite de notre copain Liew, avec qui nous avions commencé notre séjour en Malaisie. La boucle était bouclée, tchin !

Plus de photos dans la rubrique Photos

Notre voyage en Malaisie en vidéo, c’est ici !

———————

Réflexion de la semaine : « Quel est votre pays préféré ? »

On nous a souvent posé cette question, mais à chaque fois c’était compliqué d’y répondre, car on a aimé chaque pays, mais surtout les suivants :

  • L’Inde pour le choc culturel et la folie religieuse
  • Le Laos pour la nature, les rivières et les cascades
  • La Birmanie pour les temples dorés et la gentillesse des Birmans
  • La Malaisie pour la gastronomie locale et la gentillesse des Malaisiens
  • La Thaïlande pour la douceur de vivre

———————

Dans le prochain épisode : MEXICO !

A bientôt !

Elise & Jérôme

8 réflexions sur “Dernières aventures asiatiques en Malaisie

  1. Ping: Délicieuse Malaisie | JETM2013

  2. avec du retard : l’ agacement d’ Elise avec le poisson nettoyeur est vraiment irresistible ! ( mais noooon, je ne me moque pas)…Jérôme, comment as-tu réussi à rire sous l’ eau ? Bisous Maman Martine

  3. Alors tristes de quitter l’Asie ou heureux de découvrir l’Amérique? Les deux peut-être? Mais peut-on parler « d’Asie »? Y-a-t-il quelque chose qui relie tous ces pays? Ou bien s’agit-il d’un monde de différences plus important que les ressemblances? En tous cas votre joie a été constante…à quelques (petites et inévitables) galères près. Et maintenant bonne Amérique!

    • Tristes de quitter l’Asie et heureux de découvrir l’Amérique et tous ces changements entre ces 2 régions mais une constante, où qu’on aille, on est toujours accueillis avec le sourire…
      Faut qu’on prenne le temps de rédiger les articles du Mexique mais on a du mal à se poser en ce moment! Trop de choses à faire et des belles rencontres aussi!

      Pour répondre à ta question sur l’Asie, certains pays d’Asie du Sud-Est nous ont paru un peu similaires, comme: la Thaïlande, le Cambodge et le Laos et les pays qui nous ont paru vraiment très différents sont: l’INDE, la Birmanie, le Vietnam et la Malaisie.

      On essaie de publier nos premières impressions au Mexique bientôt!

      Bizzzzz

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s