Délicieuse Malaisie

Penang > Taman Negara > Kota Bharu

DSC05655

Nous sommes arrivés en Malaisie à toute vitesse, dans le gros pick-up de notre copain Liew. Après un passage de frontière tout en douceur, on s’est arrêté déjeuner dans un resto Indien rempli de Malais (musulmans) et de leurs femmes voilées. Elise était en petite robe de plage-bustier mais d’après nos copains Huang et Liew (Malaisiens-Chinois), ça ne pose aucun problème…

Et oui, c’est ça la Malaisie, un mélange permanent des 3 cultures principales : malaise (musulmans), chinoise (bouddhistes), indienne (hindous) et qui se retrouve dans une cuisine unique au monde !

On a tout de suite été impressionnés par la richesse du pays, la qualité des infrastructures et le nombre de chantiers en cours. Après avoir traversé l’un des « plus longs ponts du monde » on a rallié l’île de Penang et plus précisément Georgetown, deuxième ville de Malaisie, qui a un petit air de Hong Kong.

Nos amis nous ont emmenés diner dans un « hawker », sorte de « food court », pour nous faire découvrir les spécialités de l’île, réputée comme la meilleure cuisine de Malaisie. Nous avons vraiment eu de la chance, car nous sommes tombés sur un expert culinaire. Liew tient un blog sur la cuisine Malaisienne. Bien organisé ce début de voyage en Malaisie !

Le soir, nous avons laissé notre copain commander pour nous et nous n’avons n’a pas été déçus ! La seule difficulté était de réussir à aspirer les escargots de mer car contrairement à nos bulots, en Asie, ils restent bien au fond de leur coquille !

DSC05511

Seul point négatif, contrairement aux autres pays d’Asie du Sud-est, à Georgetown, nous n’avons pas trouvé d’hôtel propre dans notre budget (10€). Ils étaient tous alignés au même niveau miteux… Donc bonjour les cafards et la clim’ qui nous coule dessus pendant la nuit ! Nous avons aussi découvert les joies de l’appel à la prière de la mosquée à 5h du matin !

Le lendemain de notre arrivée, nous nous sommes baladés dans le quartier de la vielle ville, qui regroupe, un quartier colonial, Chinatown et Little India. En moins de 5 minutes de marche, nous avons vu : une église, une mosquée, un temple chinois et un temple indien !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons adoré nous balader à Little India ! C’était presque comme en Inde (en plus propre et moins bruyant). On n’a pas pu s’empêcher de rentrer dans chaque magasin de DVD pour demander s’ils n’avaient pas « notre film », mais il n’est toujours pas dans les bacs ! Nous en avons profité pour raconter qu’on avait joué dans un film tamoul. Les vendeurs étaient très impressionnés et pensaient qu’on était des danseurs ! Pour le plaisir, nous avons déjeuné indien : chicken curry, riz biryani, garlic naan et toutes les épices qui nous ont rappelé plein de souvenirs !

Le soir, nous avons retrouvé nos copains pour une nouvelle séance de dégustation.

DSC05548

Juste pour vous mettre l’eau à la bouche, voici ce qu’on a pu déguster dans les rues de Penang : des omelettes aux huîtres, des huîtres fraîches (plus sucrées qu’en France), des ailes de poulet sauce satay, des escargots de mer, des nouilles (en sauce, en soupe ou sautées) et des desserts bizarres qui ont en général en commun des petits serpents de gélatine vertes, des haricots rouges et du lait de coco ! Trooooop cool !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le deuxième jour, nous sommes sortis de la ville pour visiter le temple Bouddhiste de Kek Lok Si, à l’architecture à la fois chinoise, birmane et thaïe. Parmi la foule importante de visiteurs, il y avait bien sûr des Chinois, mais aussi des Indiens et des Malais !

DSC05555

Ensuite, nous avons retrouvé nos amis pour tenter une nouvelle expérience culinaire : goûter des durians d’exception dans une ferme à durian . Pour rappel, c’est un fruit qu’on ne trouve qu’en Asie, il a une odeur si forte qu’il est souvent interdit dans les endroits publics mais malgré tout, il est très cher car la plupart des asiatiques en sont fans et lui vouent une passion proche de celle des français pour le vin.

Nous avons commencé par une balade dans la propriété et ses centaines d’arbres à durians afin d’en trouver des fraîchement tombés. Pour les puristes, les durians ne se cueillent pas car ils sont bien meilleurs le jour où ils tombent.

DSC05589

Par chance, nous en avons trouvé et nous avons pu déguster 4 durians différents. Après avoir passé 4 mois en Asie du Sud-Est, l’odeur ne nous dérange plus du tout. Si Jérôme est devenu fan, Elise ne peut pas en dire autant, mais dans ces conditions, elle a quand même apprécié la dégustation. La texture du fruit est très crémeuse, avec un goût particulièrement fort. Quant à nos amis, ils avaient pris l’option « durian à volonté » !

Après la dégustation, il nous fallait retourner par nos propres moyens vers la ville de Georgetown et comme on n’était pas sûrs qu’un bus passe par là, nous avons fait une tentative de stop. La première voiture qui nous a vus s’est arrêtée. Décidément, les Malaisiens sont vraiment top ! Et ce n’était que le début… Avant de prendre un bus de nuit, nous avons dîné dans la rue en partageant une table avec des Malaisiens qui n’ont pas tardé à nous faire goûter à leurs pieds de poulet et même à nous offrir une soupe de cacahuètes en dessert !

La nuit dans le bus nous a un peu ramollis car il nous a lâchés à 5h du matin à Temerloh, d’où on devait prendre encore 2 bus pour arriver à destination, la jungle du parc de Taman Negara… Sauf qu’on a loupé le premier bus car on ne savait pas qu’il partait d’une autre gare routière, ainsi que la connexion suivante par la même occasion. On s’est retrouvé à poireauter 4h dans un KFC (pour la clim’) ! Même après 5 mois de voyage on peut encore faire des erreurs !

nous sommes finalement arrivés à 14h30 (un de nos plus longs trajets en bus du voyage) et nous nous sommes laissés séduire par la clim et la propreté d’un dortoir dans notre budget. Nous y avons rencontré Bridget, une Australienne qui allait se joindre à nous pour un trek le lendemain.

Après notre expérience du Survival Trek au Laos, nous nous sommes décidés à affronter la jungle seuls… Mais uniquement pour une journée.

DSC05645

On est donc parti tous les 3 se balader dans la jungle humide du Taman Negara, très différente des autres jungles qu’on avait déjà vues en Asie. Ici, les arbres font parfois 50 mètres de hauteur et il y a beaucoup plus d’animaux et surtout d’insectes ! Nous avons commencé par la balade de la canopée, sur des ponts suspendus, parfois à plus de 35 mètres de hauteur !

Ensuite, on a pris un bateau pour s’enfoncer dans la jungle avant de faire le chemin du retour à pied. On a commencé par une pause déjeuner / baignade au bord de jolis rapides, avant d’attaquer les choses sérieuses : 5 heures de marche.

Qui dit jungle humide, dit aussi sangsues ! Après à peine 2 minutes de marche, Jérôme a été le premier à crier « sangsues ! » car il en avait déjà plusieurs accrochées sur ses chaussures et ses sales petites bêtes ont été un de nos principaux sujets de conversation (voir de psychose). Heureusement, elles n’ont pas réussi à passer au travers de notre vigilance et de nos tenues « anti-sangsues » (pantalon dans les chaussettes aspergées de répulsif) !

Faut dire qu’on marchait en regardant (surtout) le sol et qu’on levait (parfois) la tête vers les arbres magnifiques, donc on n’a pas vu beaucoup d’animaux, à part un gros lézard, des sangsues, des fourmis énormes, des mouches, moustiques, abeilles et autres insectes…

Nous sommes rentrés avec un sentiment de victoire (sur les sangsues) et de fierté car nous nous sommes (presque) pas perdus.

DSC05652Le jour suivant, nous avons repris la route vers la ville de Kota Bharu située sur la côte Est. Nous avons pris le « jungle train », qui traverse toute le parc de Taman Negara. 6h30 plus tard, nous étions arrivés dans une grande ville, presque uniquement musulmane, nous avons filé au « hawker » le plus proche pour goûter une des spécialités locale, le riz bleu !

Après seulement quelques jours en Malaisie, on se rend tout de suite compte que c’est un pays à part en Asie du Sud-est. On a vraiment été enchanté par notre première semaine très riche en découvertes et rencontres.

Plus de photos dans la rubrique Photos

Notre voyage en Malaisie en vidéo, c’est ici !

———————

Dans le prochain épisode : les îles Perhentians…

A bientôt !

Elise & Jérôme

6 réflexions sur “Délicieuse Malaisie

  1. Toujours ravi de votre enthousiasme. Après tout on comprendrait qu’une certaine lassitude puisse intervenir après 5 mois de voyage…continuez comme cela en Amérique

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s