Nos premières brasses au Laos

4000 îles (Don Khon)> Tad Lo > Thakhek

On est arrivé au Laos par un des endroits les plus agréables qu’on ait découvert jusqu’à présent : les 4000 îles. Entre le Cambodge et le Laos, le Mékong s’élargit et serpente entre de nombreuses îles, quelques-unes sont touristiques mais la plupart sont habitées par des locaux qui vivent de pêche et d’agriculture (essentiellement du riz). On a choisi l’île de Don Khon qui est plus sauvage et tranquille que sa voisine Don Det, ambiance fiesta, picole et fumette.

La première chose qu’on ait faite en arrivant, c’est de se plonger dans l’eau pour retrouver la fraîcheur du Mékong, nous étions en charmante compagnie car ici, même les vaches (water buffalos) se baignent !

DSC04369

La nature est magnifique, bien préservée et le courant du fleuve rend l’atmosphère très zen, on se sent bien. Par contre, à cet endroit, il arrive que le « paisible » Mékong se transforme en cascades, certaines sont très impressionnantes, comme les plus larges chutes d’Asie du Sud-Est.

Il y a aussi de véritables plages de sable, mais c’était impossible de marcher dessus tellement il était chaud….

Le deuxième jour, on est parti en vélo explorer notre île et découvrir les joies de se baigner dans les cascades et piscines naturelles du Mékong. On a joué aux aventuriers, on était seul au monde, une super journée !

Seul petit hic, le « fish-spa » gratuit mais inévitable qui faisait faire des bonds à Elise dès qu’un poisson essayait de lui grignoter les pieds !

On a aussi testé l’option kayak pour parcourir le fleuve, c’était bien pratique car on allait dans le sens du courant. On a pu apercevoir quelques dauphins du Mékong mais les pauvres ont vite disparu dès qu’un de ces nombreux bateaux à moteur qui les harcèlent à longueur de journée est arrivé.

Après cette étape bien reposante, on a repris la route pour remonter progressivement vers le Nord, Nous avons pris un bateau puis un tuk tuk collectif pour rallier la « grande » ville de Pakse pour ensuite prendre un bus pour Tad Lo. Résultat, Jérôme était bien confortablement assis sur une caisse de poisson dont le jus coulait sur les pieds d’Elise qui se recevait en même temps les épluchures de sauterelles dégustées par sa voisine. Les joies des transports laotiens !

Nous sommes finalement arrivés à « Tad Lo », et effectivement il y avait encore de l’eau ! 🙂 C’est un petit village perdu dans le plateau des Boloven, qui vit autour d’une série de cascades. Dès notre arrivée, on a fait comme les locaux, on s’est mis sous la « douche » et Jérôme a failli se prendre un chien sur la tête ! Il l’a échappé belle, Elise est allée le sauver car il était resté bloqué sous la cascade, un moment fort en émotion !

Cette ville est un paradis pour les enfants (et pour nous aussi), il y a des piscines naturelles pour tous les âges, et même un coin « discothèque » pour les ados qui commençaient déjà à célébrer le nouvel an Lao avec 4 jours d’avance, en mode « Gangnam style » (bien sûr) !

Le lendemain, on a assisté au petit déjeuner des éléphants : des bambous et des bananes vertes (qu’ils ne prennent pas la peine d’éplucher !), ainsi qu’à leur bain dans la rivière.

DSC04415

Puis, on est parti en expédition vers une nouvelle cascade située à 4km de la ville. Légère déception en arrivant, elle était réduite à un mince filet d’eau, saison sèche oblige… Mais la piscine en contrebas était fraîche et les gamins du coin ont assuré le spectacle avec de belles glissades sur un toboggan naturel, Jérôme s’y est essayé aussi mais visiblement, il manquait un peu d’expérience !

Dans l’après-midi, on a pris un bus pour Paksé, dans lequel il n’y avait plus de places pour nous… Les Laos nous ont fait un peu de place et Jérôme a sympathisé avec ses voisins. Lorsqu’on s’est arrêté pour dîner, ils nous ont invités à leur table et sont partis avant nous, tout en ayant discrètement payé notre addition… On n’en revenait pas ! Trop sympas les Laos !

Du coup, on en a profité pour s’offrir un durian, ce fruit qui nous intrigue tant depuis qu’on est en Asie : il coûte plus cher que tous les autres et a une telle odeur de poubelle qu’il est souvent interdit dans les lieux publics ! Résultat : Jérôme a adoré et Elise a failli vomir !

On est tombé sous le charme du sud du Laos qu’on recommande fortement. C’est une région reposante où les points d’eau sont infinis, ce qui est vraiment appréciable par cette chaleur…On attend avec impatience le nouvel an Lao, sorte de bataille d’eau géante pendant 3 jours !

Plus de photos dans la rubrique Photos

Notre voyage au Laos en vidéo, c’est ici !

———————

Dans le prochain épisode : Une boucle en scooter dans la campagne et le Nouvel an Lao à Vientiane…

A bientôt !

Elise & Jérôme

7 réflexions sur “Nos premières brasses au Laos

  1. Ping: Stigmates et splendeurs du passé cambodgien | JETM2013

  2. 2 belles images sur cette aventure au Laos : Elise l’amie des bêtes (Que c’est mignon ;))) et Jérôme en mode glissade… on dirait moi quand je suis fatigué nerveusement (Jé comprendra ;))). Bizz

  3. Mon toutounet qui était tombé dans l’eau…merci pour lui Elise!
    Pour l’instant, c’est le Laos mon pays préféré, les épluchures de sauterelles me font réver!
    Besos!

  4. la parenthèse au Laos semble très réjouissante et…. mouillée !
    J’ ai quelques souvenirs du Durian acheté à China Town à New-york et partagé avec vous.
    On se souviendra de son odeur toute notre vie mais son goût reste acceptable … pas délectable ! contrairement à ce qu’ en disent les asiatiques.
    Bisous Maman Martine

  5. Nous sommes en vacances et on aurait bien envie de vous rejoindre pour un pti bain dans une piscine naturelle ou un pti dej avec des éléphants…!!!
    Gros bisous !!!

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s