Petit trek entre les deux merveilles de la Birmanie

Lac Inle > Trek > Bagan

Après une bonne première nuit dans le bus entre Yangon et Mandalay sur une autoroute, nous avons enchainé le retour du trek avec un nouveau trajet de nuit vers le lac Inle. L’expérience a été bien différente car c’était un trajet de 15h, sur une de route de montagne… Pour couronner le tout, le bus nous a déposés à 15km de la ville, à 5h du matin, que du bonheur !

Le lac Inle est un des sites les plus touristiques de Birmanie mais en partant en vélo, on a réussi à se perdre dans des petit villages typiques, magiques avec leurs maisons sur pilotis et passerelles précaires.

???????????????????????????????

Le jour suivant, nous avons fait la traditionnelle excursion en bateau, pour découvrir le lac, ses nombreux villages et leurs pêcheurs aux fameux filets coniques et pagayant avec le pied !

Dès la sortie du canal, des « pêcheurs » posaient avec leurs filets et un unique poisson, pour ensuite demander de l’argent, mais comme on avait flairé le piège (quel pêcheur serait fier de n’avoir qu’un seul poisson ?), on ne les a pas pris en photo. On a préféré prendre les vrais pêcheurs au travail un peu plus loin.

???????????????????????????????

Une escale « mémorable » de cette excursion fût la visite d’un atelier de tissage de coton, soie et… lotus. Le tissage du lotus est un travail particulièrement long pour un résultat particulièrement moche (et cher)… Pour obtenir une bobine de fil de lotus, il faut extraire les fibres des tiges à la main, pendant environ un mois ! La bobine est ensuite utilisée pour tisser des petites écharpes ternes, qui ressemblent à des serpillères et coutent… 80$ !!

Néanmoins, la balade en bateau valait le coup rien que pour voir de près les nombreux villages sur pilotis, en arpentant leurs ruelles-canaux. Nous avons été impressionnés par la taille des maisons, bien plus grandes que les maisons birmanes « terrestres ». La plupart des maisons n’étant pas reliées à la terre ferme, la barque est le mode de transport indispensable.

Après la super expérience du trek de Hsipaw, nous sommes repartis en trek pour deux jours dans les montagnes autour du lac. Comme lors du trek précédent, la première journée était essentiellement de la montée en plein soleil. Alors que nous souffrions malgré nos vêtements techniques et baskets neuves, notre guide, Aung, fumait clope sur clope et cavalait en tête, en jeans, tongs et avec le sourire !

Notre gîte pour la nuit était un monastère niché dans une vallée à 1650m d’altitude, un endroit complètement hors du temps où il faisait bon se reposer (pour Elise) et jouer avec les enfants du village (pour Jérôme).

Après une nuit un peu rude, dans le froid et sur le sol dur, Aung nous a préparé un super p’tit dej au soleil, à la « fraiche » (25°), le bonheur !

???????????????????????????????

A l’arrivée à Inle, Aung nous a invité à diner chez lui, avec sa femme. Sa maison est très simple, faite en bois, elle se compose d’un « salon » et d’une chambre pour le couple et leurs deux filles.

Comme souvent en Birmanie, il y a très peu de meubles dans le salon, pas de chaises ni canapés. Les birmans sont très à l’aise assis par terre, alors que nous nous tortillons pour trouver une position confortable, au risque de renverser la table !

La table était déjà mise à notre arrivée, on avait l’impression qu’on allait jouer à la dinette ! Il n’y avait pas de chaises, la table basse était toute petite mais garnie de nombreux plats différents, très appétissants.

???????????????????????????????

Comme on avait apporté des bières et du whisky, Aung ne s’est pas embarrassé à choisir, il nous a servi un cocktail « whisky-bière », à la birmane ! Inutile de préciser qu’on a passé une bonne soirée !

Nous avons quitté Inle pour Bagan, avec la satisfaction d’avoir sympathisé avec des birmans.

A Bagan, nous avons enfourché des vélos et nous avons été époustouflés par ce site archéologique. 4000 temples bouddhistes datant des 12ème et 13ème siècles, réunis sur un espace de 40km². Le premier jour, on a pédalé de 9h à 19h, sans se lasser du spectacle.

En deux jours, nous avons visité un nombre incalculable de temples, de différentes tailles et formes mais tous construits sur le même modèle : un intérieur sombre et un jeu de lumière naturel qui éclaire un Bouddha.

???????????????????????????????

On a apprécié le magnifique paysage mais on n’a pas réussi à comprendre ce qui a pu pousser un roi tout juste converti au bouddhisme à lancer la construction d’un temple toutes les deux semaines, et ce, pendant 80 ans !

Après ces deux jours passés à pédaler dans le désert, avec parfois plus de 37° (à l’ombre), on a encore pris un bus de nuit (on aime souffrir !). On pensait qu’on serait assez fatigués pour dormir, malgré clips à la TV, les birmans qui vomissent et les pauses à 1h du matin… Bon, ça n’a pas forcément bien marché mais on est arrivés vivants à Yangon à 4h30 du matin pour repartir à 5h vers le Sud du pays (on aime vraiment souffrir !).

Plus de photos dans la rubrique photos

Notre voyage en Birmanie en vidéo, c’est ici !

——————————–

Réflexion de la semaine : Après 2 mois de voyage, premier bilan sur notre équipement

Les incontournables Mac Gyver :

  • Un couteau suisse (merci Paul), pour décapsuler une bière sur la plage, couper une pastèque, connaître à tous moments la température et l’altitude…
  • Des couverts pliables (merci Camille), pour manger la pastèque dans le bus.
  • Une lampe frontale, pour aller aux toilettes pendant les coupures de courant.

Les petits plus « comme à la maison »

  • Des coussins gonflables (merci Emiliano), pour dormir confortablement sur un banc dans l’aéroport, dans un train couchette indien…
  • Un drap de soie double (merci Mam Cath), pour avoir l’impression d’avoir des draps propres en toutes circonstances
  • Une moustiquaire, pour avoir l’impression d’être en sécurité, à l’abri des moustiques, cafards, fourmis, souris…

Le kit des transports :

  • Boules quies, pour profiter de la musique du bus à un volume raisonnable, se boucher les oreilles quand que tout le monde vomit autour de nous…
  • Masque de nuit, pour ne pas regarder la conduite sportive du chauffeur et dormir tranquillement.

Nos petites erreurs :

  • Des tee-shirts blancs, qui sont devenus marrons au bout de 1 mois de lessives à la main.
  • Des tee-shirts noirs, impossible à porter en plein soleil avec cette chaleur.

Dans le prochain épisode : Golden Rock, Mawlaymine et la plage de Setse…

A bientôt !

Elise & Jérôme

10 réflexions sur “Petit trek entre les deux merveilles de la Birmanie

  1. Ping: A la découverte de la Birmanie | JETM2013

  2. Extra tout ça !!!!! Et Jé qui exporte notre Frankie national à l’autre bout du globe…. Apprends leur Nananéné… Ah non il sont trop petits.lol. Bravo, bises à vous 2

  3. Salut vous 2! On a bien ri pour le commentaire sur le tissage du lotus 😉 Une chose est sûre, votre récit et vos photos donnent envie de découvrir ce pays « étrange ». Et vous avez eu la chance de le voir avant qu’il ne soit trop touristique, même si comme vous dites il y a des inconvénients à cela : peu d’infrastructures et du coup les logements chers… Et pour la suite? Si on a bien lu, vous avez quitté le pays le 21 mars, il y a donc deux jours. Une question s’impose : où êtes-vous maintenant? Nous avons hâte de découvrir la suite! 🙂 Bonne route! P.S. : Nous sommes de retour en Europe depuis presque deux semaines, on est d’ailleurs en France chez des amis pour le moment. On n’oserait pas vous dire à quel point le fromage est bon ha ha! On met le cap sur l’Espagne fin de la semaine prochaine, puis le Portugal… L’Europe est très différente et le climat de l’Asie nous manque déjà alors profitez-en!!!

  4. Ces temples de Bagan sont impressionnants et magiques. .. répétition répétitive. La taille en reste humaine mais le nombre… hors mesure. Quelle humanité, combien de cultures différentes, des modes d’habitat variés. Quelle densité d’expériences. Bonne continuation et Big Bizzzzzzzzzz

  5. Je ne sais pas qui est le rédacteur en chef, mais croyez moi, nous sommes complètement immergés! Allongé, dans mon lit à Boulogne j’ai l’impression d’être de la partie! Trop bon! Je vous le répète, ne changez rien les artistes! Yo Jérôme, pour ce qui est des troisièmes mi-temps avec les potes du hand je vois que tu arrives à combler le manque avec des cocktails whisky-bière!
    Biz de la capitale!

  6. Je le redis mais les temples sont vraiment magnifiques! Et les villages le sont tout autant avec les passerelles…j’adore. Bonne continuation!

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s