De la trépidante Mumbai aux palais du Rajasthan

Hampi > Mumbai > Udaipur > Jodhpur > Jaisalmer > Jaipur

A l’assaut de Mumbai et ses 20 millions d’habitants

Notre rythme de voyage n’a pas ralenti avec l’arrivée à Mumbai en bus de nuit. Le bus nous a lâchés en pleine jungle urbaine, dans une banlieue de Mumbai mêlant : bidonvilles, embouteillages, klaxons, vendeurs de samossas, rickshaws et taxis qui nous interpellent… Ca réveille de bon matin !

Mumbai est très différente de ce à quoi on s’attendait. On pensait trouver plus de modernité que dans les autres villes indiennes. Il y a en effet quelques gratte-ciels mais ils sont implantés au milieu de quartiers résidentiels (ou bidonvilles), les vendeurs de rues sont toujours là, et les vaches aussi !

Peseur de rueC’est incroyable en Inde n’importe qui peut se créer un métier avec le peu dont il dispose, on a ainsi découvert le métier de « peseur de rue » ! Le principe est assez simple, il vous suffit d’une balance, installez-vous dans un endroit touristique, et c’est la fortune assurée… Enfin, à 1 roupie la pesée, il faut en peser des kilos !

Malgré cet immense « bordel organisé » de 20 millions d’habitants, la chaleur (35°c) et la pollution, on a quand même fait un peu de tourisme !

DSC02466

On a visité le principal pressing de la ville, un immense lavoir où les hommes (travail trop physique pour les femmes) lavent les uniformes des hôtels, des hôpitaux ainsi que les vêtements des particuliers… à la main !

Lavoir

Notre visite la plus marquante à Mumbai, fût celle du QG de Ghandi, à partir duquel le mouvement non violent « Quit India » a été initié. Ce mouvement imaginé par le Mahatma a abouti à l’indépendance de l’Inde. Ghandi est un personnage incroyable, qui nous a semblé très intelligent. Nous avons lu une de ses lettres, datée de 1939, destinée à Hitler, débutant par « my friend », dans laquelle il lui demandait de ne pas se lancer dans la guerre.

Ces 2 jours passés à arpenter Mumbai nous ont bien cassés. Le trajet de 17h de train vers le Rajasthan nous a permis de nous « reposer »…

Au Rajasthan, le fascinant pays des rois

Nous sommes arrivés à Udaipur dans le Rajasthan après avoir parcourus 950 km vers le Nord et perdus environ 15° !

En plus du choc thermique, on a eu un choc touristique ! Le Rajasthan étant la région la plus touristique de l’Inde, Udaipur nous a semblé très agitée.

Malgré tout, ce lieu est enchanteur, avec ses palais et ses collines bordant le scintillant lac Pichola. Pour en profiter, on s’est fait un super diner au bord du lac avec vue sur les palais illuminés qui s’y reflètent la nuit, très romantique ! 🙂

Les rois du Rajasthan semblaient passer leur temps, soit à faire la guerre pour agrandir leur territoire et leurs palais, soit en compagnie de leurs 20 à 30 reines et concubines !

Certains avaient des armées de 9000 éléphants, mais le roi d’Udaipur, préférant monter à cheval, « déguisait » son cheval en éléphant, en lui mettant une trompe sur le museau, de façon à ce que les éléphants ennemis le prennent pour un éléphanteau et ne l’attaquent pas !

DSC02520

Nous avons continué notre découverte du plus grand état indien par la ville de Jodpur. Jodhpur est appelée la « ville bleue », couleur des nombreuses maisons de brahmanes (caste des prêtres) de la vieille ville, dominée par l’incroyable fort-palais de Mehrangarh, sculpté dans la roche.

DSC02555

???????????????????????????????

On était dans une super guest house, calme et conviviale… En dehors du quartier touristique…

???????????????????????????????Elise a eu droit à ses premiers cours de cuisine indienne ! C’est incroyable le nombre d’épices différentes qu’ils peuvent mettre dans un plat, tout en respectant un ordre bien précis ! A notre retour, on vous fera peut-être gouter du paneer masala, des dhal fry, du chicken biryanie et des chapatis ! On pourra aussi vous faire goûter la nouvelle « passion » de Jérôme : le jus de sucre de canne !

Les proprios de l’hôtel nous ont tellement bien accueillis que Jérôme est reparti avec un cadeau en fin de soirée : la fin d’une bouteille (en plastique) de rhum de l’armée !

Nous avons ensuite atteint Jaisalmer, ville fortifiée « couleur sable », située aux portes du désert, à une centaine de km du Pakistan. Très dépaysant de se réveiller dans ce labyrinthe de ruelles étroites aux teintes du désert, après une nouvelle nuit dans le train !

DSC02661

Nous avons à nouveau étés très bien accueillis et avons passé pas mal de temps aux petits dejs à échanger avec les propriétaires de la guest house (Haya et Janime, un couple franco-indien) et avec d’autres voyageurs, Margot et Ben, un couple de belges en tour du monde en jeep depuis 6 mois (leur blog) et Florent, un web developer « tombé du ciel », qu’on remercie de nous avoir aidés sur le blog, comme vous pouvez (peut-être) vous en rendre compte.

On a pu constater que les français qui voyagent en Inde ont la réputation d’être des fumeurs de joints (ou plus), à plusieurs reprises, quand on a donné notre nationalité, pour toute réponse, on s’est vus proposer de la drogue !Petite anecdote à Jaisalmer, Jérôme a commandé un banana lassi (milk-shake indien) dans un petit café, et le serveur lui a demandé « avec ou sans marijuana » ! En sortant, on s’est rendu compte qu’on s’était arrêtés au « Bang café »…

Pour notre deuxième jour sur place, nous avons randonné dans le désert à dos de dromadaire, malgré les réticences de Jérôme, qui a passé plus de temps à pied que sur le dromadaire (pour préserver certaines parties de son anatomie) !

???????????????????????????????

Lors de notre approche en jeep, nous nous sommes arrêtés dans des villages sommaires, sans eau ni électricité, pourtant situés en dessous de nombreuses éoliennes.

Notre chamelier était un enfant d’environ 12 ans, Camdi, qui nous assurait en avoir 8, avec les quelques mots d’anglais qu’il connaissait… Comme la plupart des enfants du désert, il avait déjà quitté l’école, la balade s’est ensuite transformée en cours d’anglais, mais sans résultats probants !

Lors de cette excursion, nous avons passé une merveilleuse nuit dans le désert, dans un hôtel 5 (millions d’) étoiles… Magique !

Le matin, il faisait 8°c, mais sous notre pile de couvertures, on était bien au chaud !

???????????????????????????????

Après cette nuit magique, on a enchainé avec une nuit dans le train un peu galère pour atteindre Jaipur. Il faisait très froid et on n’a pas trouvé de vendeur de samossas pour nous rassasier, en plus on est arrivés à 5h du matin et notre « pick-up », organisé par notre guest house n’était pas là. Mais on a fini par trouver un lit douillet !

Le lendemain, on a sillonné la ville à pied, on a du recaler environ 30 rickshaws qui pilaient en nous voyant et qui ne comprenaient pas pourquoi on préférait marcher ! Jaipur est une ville de près de 4 millions d’habitants, dénommée la « ville rose » car les maisons du centre historique sont peintes de cette couleur depuis la visite du prince de Galles en 1876. Le Maharaja avait alors ordonné aux habitants de peindre leur maison en rose, couleur de l’hospitalité !

???????????????????????????????

Nous avons à nouveau visité un magnifique fort-palais, celui d’Amber, situé dans un paysage lunaire avec de nombreuses murailles qui nous ont fait penser à la muraille de Chine en miniature.

Comme Jérôme ne se sentait pas très en forme en fin de journée, on a testé le mode de transport local pour les non-pressés : le cyclo-pousse !

Après 10 jours passés dans le Rajasthan, cet état nous apparaît être une visite incontournable pour qui souhaite découvrir le monde féérique des Maharajas, leurs palais grandioses et leurs villes fortifiées.

Plus de photos dans la rubrique photo

Notre voyage en Inde en vidéo, c’est par ici !

Dans le prochain épisode : le Taj Mahal, Dehli et peut être la Kumbh Mela…

———————————————–

Réflexion de la semaine : les relations hommes-femmes en Inde

Une des nombreuses sources d’étonnement en Inde est la faible proportion de femme que l’on croise. Il nous arrive très fréquemment de nous retrouver dans des rues, des bus ou des restaurants, entourés presque uniquement d’hommes. En général, les femmes et les hommes forment des groupes bien distincts.

On est aussi surpris de constater que les hommes et les femmes soient si peu ensemble, même une fois mariés. Nous voyons principalement des couples, lorsqu’ils sont en famille, avec leurs enfants et leurs parents, mais rarement en tête à tête ! Ceci peut-il être expliqué par la prédominance des mariages arrangés ?

Les femmes s’habillent en grande majorité de façon traditionnelle, en saris, qui cachent leurs épaules (considérées très sexy) et leurs chevilles… Mais pas leur ventre !

On vous laisse imaginer les regards insistants lorsqu’une petite européenne blonde en tenue occidentale débarque dans un train plein d’indiens, surtout que les indiens ne se cachent pas pour mater !

A bientôt !

Elise & Jérôme

11 réflexions sur “De la trépidante Mumbai aux palais du Rajasthan

  1. Ping: La remontée vers le Nord – Etats du Kerala et du Karnataka | JETM2013

  2. Hi Jerome!
    I don’t know French.So Excuse me for writing in English.Your photos are excellent.By the way,how is Elise?Hope she feels better now.I shall be following your postings.Could u pl write to me in english when u r in Cambodia & Vietnam?
    With best wishes
    Ajay

  3. Je vois que vous partagez mon enthousiasme pour l’Inde, dont j’ai pu suivre l’évolution – qui m’a fascinée -depuis l’an 2000. Le voyage que vous faites aujourd’hui, je l’ai refait, en famille il y a 2 ans, après de nombreux voyages professionnels dans ce pays. Et je lis votre blog avec un grand plaisir.
    Ta réflexion sur les relations hommes / femmes, Elise : tu as raison pour la majorité des femmes en Inde, car c’est vrai que le mariage arrangé reste très important.
    En revanche, pour avoir travaillé, dans la joint venture de Barbara à Bangalore, avec des femmes indiennes qui avaient un niveau d’études élevées, je peux te dire, qu’ayant leur indépendance financière, elles se comportaient plutôt comme des européennes et n’ont pas fait de mariages arrangés. Leur relation de couple et leur mode de vie étant évidemment plus proches de ce que nous connaissons.
    Bonne continuation pour votre super voyage.

  4. ça vous change des heures de pionte aux metro des Halles ?
    je veux la VRAIE recette du chicken biryanie et des chapatis !
    Je suis d’ accord avec David concernant le look de Jérôme.
    Continuez les amoureux…aujourd’hui Valentine’s Day Bizzzz

  5. Que d’aventures !!!! C’est génial les ami(e)s…. Entre le jus de sucre de canne, la cuisine indienne, la nuit aux belles étoiles et bien sûr…. le dromadaire (n’est-ce pas Jéjé, ça me rappelle la Tunisie où j’ai terminé sur un bouricot.lol)… y’a pas quoi s’ennuyer… Par contre Jérôme va commencer à ressembler à Chabal…;-) Bisousss

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s