La remontée vers le Nord – Etats du Kerala et du Karnataka

Kanyakumari > Varkala > Allepey > Cochin > Wayanad Park > Mysore > Hampi

Notre 2ème semaine en Inde a débuté par un trajet en train, expérience incontournable d’un voyage en Inde. Nous sommes partis  de Kanyakumari, extrême Sud de l’Inde pour remonter progressivement vers le Nord, par la côte Ouest.

Les indiens sont des habitués des voyages en train (20 millions d’usagers par jour et 1,5 million d’employés à la SNCF indienne !) et les longs trajets ne leur font pas peur. Une de nos voisines se rendait à Delhi, elle allait donc rester dans notre train 3 jours et 2 nuits !

Pour l’instant, nous l’avons testé pour de courts trajets (3-5h), nous prenons en général la classe « sleeper » (l’avant dernière sur 4), qui ressemble à des trains couchettes français. Lors du premier trajet, nous sommes partis du terminus, nous étions seuls dans le compartiment, et on trouvait ça top ! On s’est un peu ravisés quand la 5ème personne s’est assise sur la banquette de Jérôme (prévue pour 3), pratique habituelle ici !

Ce premier trajet en train nous a mené à Varkala, station balnéaire assez paradisiaque de l’état du Kerala. Belles plages, vagues, cocotiers, le tout surplombé par une falaise ocre, cadre magnifique, mais un peu trop de touristes à notre goût (mais en marchant un petit peu on arrive quand même à trouver des plages désertes).

DSC02195

On en a donc profité pour faire la grasse mat’, du « body surf » en duo (Jérôme faisait la planche) et notre première lessive !

Varkala étant une destination connue pour le yoga et les soins ayurvédiques, sorte de purification du corps par divers moyens (vomissement, purge nasale…) et vu qu’on a ni le budget pour le 1er, ni l’envie pour le 2nd, on a essayé d’en faire tout seul !

Nous avons continué notre remonté vers le Nord en direction d’Allepey, « la Venise » indienne et point de départ pour naviguer sur les backwaters (canaux d’eau douce). Nous avons choisi l’option canoë à rame et on s’est vite rendu compte qu’on était presque les seuls ! On a croisé des centaines de « house boats », bateaux avec chambre(s), terrasse, restauration… plus luxueux les uns que les autres ! Ils étaient en général occupés par un couple d’indiens qui rigolaient en nous voyant !

L’avantage avec notre canoë, c’est qu’on pouvait se faufiler dans les petits canaux, plus calmes, tout en longeant des villages indiens. Les villageois utilisent les backwaters pour presque tout : se brosser les dents, pêcher des moules, se laver, faire la lessive et la vaisselle !

Jérôme a aidé le rameur et pour se donner du courage, lui a appris à chanter… Franky Vincent bien sûr !!!

Nous sommes ensuite arrivés à Fort-Cochin, ville qui a été alternativement portugaise, hollandaise et anglaise avant l’indépendance de l’Inde en 1947.

DSC02284

Après avoir dormi chez l’habitant, nous sommes partis à la découverte de la ville qui a un petit air de Miami : une presque île où l’on peut se balader au bord de mer et dans des rues paisibles, bordées de belles maisons coloniales avec vue sur des buildings modernes de l’autre côté de la baie. Il manque quand même les boites de nuit, la plage et les poitrines siliconées pour vraiment tenir la comparaison avec Miami !

Vu la chaleur (plus de 30° la journée !), nous avons décidé de grimper dans les montagnes du parc naturel de Wayanad. Un trajet de 3 heures assez éprouvant, dans un bus 10 fois plus bondé qu’un RER aux heures de pointes. Elise s’est retrouvée plusieurs fois avec des indiens sur les genoux !

On aurait pu voir des tigres et des éléphants sauvages dans le parc mais ils étaient sûrement en train de faire la sieste lors de notre passage…

Première journée « loose », mais il en faut pour mieux apprécier les autres !

On s’est bien rattrapés le lendemain, à Mysore, lors de la visite du magnifique palais du Maharaja. Un bâtiment incroyable, mélange d’architecture indienne et européenne.

DSC02320

Dans le parc du palais, on est tombés par hasard sur le centre de dressage des éléphants, on a pu les approcher et même monter sur une grand-mère de 65 ans ! C’était incroyable ! La peau des éléphants est un cuir très épais, parsemé de poils drus, ils sont très confortables !

Après une « magnifique » nuit passée dans le bus, nous sommes arrivés à Hampi et nous avons choisi de dormir dans une association pour enfants défavorisés (Hampi Children’s Trust) car nous avions rencontré le fondateur à Cochin. Cette association, financée uniquement par des dons européens, s’occupe de 40 enfants en dehors du temps scolaire, leur fournit les uniformes, le matériel, les nourrit et les aide pour les devoirs.

En échange de l’hébergement, nous avons participé aux diverses tâches (vaisselle et cuisine) et donné un cours de français !

Quand les enfants étaient à l’école, nous avons visité les ruines en granit d’Hampi, ville qui comptait 500 000 habitants au 16ème siècle, contre moins de 10 000 aujourd’hui. Pourtant, le cadre est féérique, des énormes rochers ocres, en équilibre précaire, surplombant une jolie rivière….

DSC02417

… qui sert occasionnellement de baignoire pour l’éléphant sacré du temple !

DSC02434

Notre deuxième semaine en Inde s’achève et nous sommes toujours sur un rythme d’enfer ! Depuis le début de notre voyage, nous ne nous sommes arrêtés que deux fois deux nuits au même endroit… On a peut-être un peu sous-estimé la taille du pays, mais comme on a toujours la forme, tout va bien !

Plus de photos dans rubrique Photos

Notre voyage en Inde en vidéo, c’est par ici !

Dans le prochain épisode : Mumbai, un trajet en train de 17 heures et le Rajhastan…

A bientôt !

Elise & Jérôme

7 réflexions sur “La remontée vers le Nord – Etats du Kerala et du Karnataka

  1. Ping: A la découverte de l’Inde – Première semaine dans le Tamil Nadu | JETM2013

  2. Heureusement que vous prenez des moyens de transport plutôt lent comme les pirogues et la marche car vu d’ici vous semblez aller à une vitesse incroyable, aussi vite que la terre… et nous avec, à votre suite, plus l’émotion de vous parler, en direct. Le temps et l’espace prennent des pulsations étranges dans votre sillage. Prenez soin de vous . Big Bizzzzzzzzz

  3. Gardez votre zen attitude : harmonie et regard sur le monde qui vous entoure !
    et attention au recul de l’éléphant (sic lectures récentes partagées…)
    Bizzzzzzzzzzzz

  4. Un rêve devenu réalité qui se partage ! c’ est génial.
    Tout y est ou presque…Il manque juste les parfums de l’ Inde
    Pour la musique j’ attends la vidéo de Jérôme avec impatience !
    A la carte de l’ institut j’ avais un massage Kerala ( à 4 mains) expérience absolument extraordinaire.

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s